CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
AccueilRegard sur...
Regard sur...
Archives

Noël Samyn

Il rêvait de devenir saxophoniste professionnel. Jeune et talentueux, l’avenir de Noël Samyn fut à l’image de son enfance aux saveurs musicales : il fit de la musique et de la chanson sa profession.

La personnalité musicale et attachante de Noël Samyn a su traverser mers et frontières. De la Belgique au Québec en ponctuant sa vie de multiples voyages, rien n’arrête la passion animée de cet artiste polyvalent. Né à Menin en Belgique, Noël Samyn grandit dans une famille où musique et chant faisaient partie intégrante de la dynamique familiale : « Maman jouait du piano et chantait, papa chantait et André, le frère aîné, jouait de l’accordéon ».

Son désir de devenir musicien n’était donc pas une surprise pour la famille. Il débuta son parcours musical et académique à l’école de musique et entra, quelque temps après, au Conservatoire Royal de Bruxelles où il obtint un Premier Prix avec distinction au saxophone. S’ensuivit la Médaille du Gouvernement reconnaissant ses talents de jeune pianiste à l’Académie de musique de Bruxelles.

Pendant ses années d’études, Noël Samyn fit partie des DAMW’S, groupe de musiciens dans lequel il agit à titre de chanteur et de claviériste. C’est notamment durant cette période qu’il commença à écrire ses premières chansons. « […] depuis, [j’ai écrit] une quarantaine de chansons dont un hommage à Léo Ferré, à Yves Montand, à Georges Brassens et une chanson pour le 15e anniversaire de la mort de Jacques Brel. »

Après avoir fait son service militaire en Allemagne, Noël Samyn débuta sa véritable carrière de musicien classique et d’enseignant. Le Québec fut pour lui un véritable tremplin puisqu’à l’âge de 23 ans, il obtint un poste de professeur de musique et s’installa à Val-d’Or.

Tranquillement, le choc culturel s’estompa et laissa place au plaisir de la musique.

Neuf ans plus tard, soit en 1978, Noël Samyn s’installa dans la région de l’Outaouais et enseigna au Conservatoire de musique du Québec à Hull pendant plus de 25 ans. Outre l’enseignement du saxophone et des matières théoriques, Noël Samyn demeura très actif dans la communauté musicale de Gatineau-Ottawa et enregistra, comme saxophoniste, plus d’une cinquantaine d’œuvres pour Radio-Canada dont quatre créations mondiales. Il enseigna à l’Université d’Ottawa de 2002 à 2004 et un de ses étudiants obtint sa maîtrise en interprétation au saxophone.

Lors du 150e anniversaire du saxophone, en 1989, Jean-Guy Brault et lui formèrent le Quatuor de saxophone SAXART, lui permettant ainsi de nourrir sa passion pour cet instrument.

En 1992, le groupe Contretemps/Go naquit d’une union entre trois collègues du Conservatoire et lui. Cette union entrainera la création d’un disque compact en 1996 et d’un vidéoclip pour la station Bravo. Ce groupe se résorba quelque temps plus tard.

C’est en 1990 que Noël Samyn renoua avec la chanson, composant pour sa nouvelle flamme de douces mélodies : « […] j’ai redécouvert le plaisir de chanter et j’ai refait des spectacles [...]. J’aime ce contact direct avec le public où je ressens immédiatement l’impact de ma performance. » Très vite, le musicien redécouvre cet art et, en 1993, une soirée est organisée en hommage du 15e anniversaire du décès de Jacques Brel.

C’est à cet instant que son intérêt envers les soirées de chanson française se développa, devenant une source ponctuelle de plaisir et d’animation.

Très actif, Noël Samyn continua de cumuler les succès et les activités de toutes sortes. Il créa notamment 4 disques compacts, participa à plusieurs jurys et concerts, et le bureau du Premier Ministre lui commanda des orchestrations pour des événements tels que les visites du Premier ministre français, Monsieur Raffarin, de Monsieur Kofi Anan et du président Georges W. Bush.

L’Ambassade de Belgique lui demanda, en 2000, de donner un spectacle hommage à Jacques Brel dans le cadre du Bal de Neige à Ottawa. Il fit également le spectacle de clôture du Salon du livre de l’Outaouais en 2000 et 2001.

Sa retraite de l’enseignement en 2003 fut pour lui un véritable tremplin musical puisqu’il put, dès lors, se consacrer à la musique et ce, sans retenue. Il chanta en direct, la même année, à la première chaîne de Radio-Canada et donna un récital à la Bibliothèque Nationale du Canada pour le 25e anniversaire du décès de Jacques Brel. Il effectuera également 5 ans plus tard un hommage au 30e anniversaire de décès de ce chanteur belge bien connu.

Obtenant ainsi plus de temps pour la chanson et ses projets, Noël Samyn présenta, en 2004, un concert-hommage au Musée des Civilisations où il chanta l’âge d’or de la chanson française, accompagné d’un orchestre de 27 musiciens sous la direction de Monsieur Yves Léveillé. Ce projet d’envergure de 3 mois de préparation fut un véritable succès puisqu’il engendra la production d’un disque compact. Le lancement de ce disque se tint à la Maison du citoyen de Gatineau en 2005. Ce concert fut redonné avec l’Orchestre Symphonique de Gatineau (OSG) à la salle Odyssée de la Maison de la Culture en février 2008.

En 2010, Noël Samyn fut orchestrateur pour l’Orchestre symphonique de Gatineau dans le cadre du Concert Andrew Lloyd Webber avec Gino Quilico et, en 2011, pour leur soirée rock symphonique (medley des chansons d’Offenbach).

En 2011, il est également présent sur plusieurs scènes de la région dont la Nouvelle Scène d’Ottawa, la Place de la Capitale à Gatineau, la salle Panorama au Centre National des Arts, les Brasseurs du Temps et bien d’autres.
 

Le compositeur
Plusieurs compositions s’ajoutent au parcours artistique bien rempli de Noël Samyn. On y retrouve entre autres Sueno de la Plata (quatuor pour clarinette, saxophone, guitare et percussion) et Maria-Sol (dédiée à Marie-Soleil Tougas, décédée en 1997) publiées aux Éditions d’OZ de Québec ainsi que Romance (saxophone et piano), Cinq Trios (clarinette et saxophone alto), Neuf Études Transcendantes (saxophone) et Sur les traces de Lawrence (quatuor de saxophones) publiées aux Éditions Gérard Billaudot à Paris.

Voici une vidéo qui représente bien le talent et la passion de Noël Samyn. 

 

 

Projets à venir
Pour consulter l’horaire des spectacles à venir, visitez le http://www.noelsamyn.com/spectacles.htm

 
Souhaitons à Noël Samyn un avenir à la hauteur de ses espérances !

Archives
Intranet
S'abonner au bulletin
Adapter ses activités culturelles: porte d'entrée au milieu scolaire
Durée : 14 heures
Début : 25 et 28 janvier 2019, de 9h à 17h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 17 octobre 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia