CRCO
Le CRCO, pour accompagner nos artistes vers les plus hauts sommets
AccueilRegard sur...
Regard sur...
Archives

Guy Perreault

Amoureux de la vie mais surtout, amoureux des mots, Guy Perreault, tout petit, ne se doutait guère du destin qui l'attendait... Véritable passionné de culture, il endosse avec brio les fonctions de traducteur, de parolier, de musicien, d'auteur, de comédien et, bien entendu, de poète. Humour désossé, verbe généreux, révolte latente et folie verbale ne sont là que quelques attributs particuliers lui collant à la peau.

Natif de Drummondville, Guy Perreault emménage en Outaouais en 1975. C'est en 1976 qu'il réalise La rêverie du bureaucrate, chanson qui changera à jamais le cours de sa carrière. Cet éveil instinctif de l'artiste somnolant en lui aura été des plus bénéfiques puisque, deux ans plus tard, son originalité et son talent lui vaudront le premier prix du Festival de la chanson de Granby.

La culture est pour lui un incontournable. Aussi, les nombreux encouragements de son entourage à poursuivre sa carrière dans ce domaine lui donnent assurance et motivation. L'imagination de Guy Perreault est intarissable et ses créations, uniques. En 1980, il conçoit son premier one-man show, L'homme de la ville. Son spectacle Veuillez agréer, en 1982, sera diffusé sur la chaîne de télévision de Radio-Canada ainsi que sur celle de Radio-Québec.

L'humour, domaine jusqu'alors inexploré par cet artiste, le conduira en 1984 vers un chemin bien différent : sur invitation de ses amis musiciens Luc Lafrance et Jacques Pariseau, créateurs en 1984 de Noël, c'est pas un cas d'eau, il prend une part active aux éditions 1985 et 1986 et laisse une marque indélébile dans cette revue musicale du temps des Fêtes. En 1987, le collectif La famille Gonflable voit le jour et se compose principalement d'amis musiciens et comédiens. Naîtra de ce groupe une série de spectacles dont Les Flamants roses, Mal de neige et Les Hull's Angels en 1988 ainsi que Cash-Cash, en 1994, qui sera joué plus d'une centaine de fois, un record en Outaouais.

De concert avec les spectacles du groupe La famille Gonflable, il réalise un spectacle en duo avec le pianiste Denis Vincent, soulignant ainsi le dixième anniversaire de la mort d'un grand homme, Jacques Brel. Le Cas Brel retiendra l’attention du public, tout comme la chanson Moi la Terre, qui remportera, en 1995, le prix de la chanson primée décerné par la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN).

Son succès ne cesse de croître, et ceci, jusqu'au jour de la perte de son enfant, en 1998. Sa famille et ses proches seront pour lui des piliers importants dans sa convalescence et lui redonneront, petit à petit, espoir en la vie. Il aura fallu à Claire Poirier, du collectif 8 femmes 8 mars, beaucoup de persévérance pour réveiller cette passion engourdie chez Guy Perreault. Tranquillement, il renouera avec son talent. Et en 2004 le disque live Shalom, créé en 2002, paraîtra officiellement.

Au fil du temps, Guy Perreault animera les soirées Entre le rouge et le noir en 2005-2006, participera au spectacle de création J'Thème conçu par Marie-Nicole Groulx en 2007 et fera l'ouverture du spectacle de Richard Desjardins et de Dan Bigras organisé par le Dépanneur Sylvestre en 2006. Il écrit en 2007 son premier livre intitulé Tu prendras parti et je prendrai…par là, recueil de poésie et de billets d'humour publié chez Les Écrits des Hautes-Terres.

On connait Guy Perreault en chansons, en mots, en humour et en images. Et, depuis peu, on connaît maintenant l'artiste en tant que slammeur. C'est en 2008 que Guy Perreault ajoute à son portfolio, (déjà bien rempli !) le slam, cette forme particulière d'art où la poésie, la chanson et l'écriture se rencontrent dans un amalgame des plus colorés. Dire que cet art oratoire concorde parfaitement avec sa personnalité est un euphémisme ! En 2008, Guy Perreault remportera la deuxième position au classement général de la première saison de la ligue régionale Slam Outaouais et décrochera, l'année suivante, le titre de champion à cette même ligue. Chaque année depuis, il s'est rendu en grande finale à Montréal, au Grand Slam disputé au Lion d'or, où il a décroché la médaille de bronze en 2009.

 

 

Parmi ses nombreuses réalisations, le spectacle Les comptes de Perreault et l'album Terra Nostra se démarquent du lot puisque, selon lui, ce sont ces deux projets qui lui ont permis de se surpasser. Guy Perreault souhaite qu'il demeure toujours une place à la libre expression dans cette société moderne où restrictions et conditions sont reines et où la convivialité et la simplicité se font de plus en plus rares.

Guy Perreault marie quotidien et burlesque, anodin et réfléchi dans une alliance étonnamment équilibrée. Il est possible d'écouter de ses chansons et divers extraits de sa poésie slamée en consultant son site officiel : http://www.guyperreault.com/.

 

Écoutez Guy Perreault également dans le site Internet Voix d'ici, un répertoire d'enregistrements de poésie écrite et récitée par des auteurs québécois, qu'ils soient émergents ou renommés. La mission fondamentale du site est de diffuser et de promouvoir la poésie québécoise sous sa forme orale.
 

Archives
Intranet
S'abonner au bulletin
Adapter ses activités culturelles: porte d'entrée au milieu scolaire
Durée : 14 heures
Début : 25 et 28 janvier 2019, de 9h à 17h

Le CRCO sur Twitter Le CRCO sur Facebook
Dernière mise à jour : 17 octobre 2018
©  Culture Outaouais
Site réalisé par Distantia